L'Infértilité :

Les spécialistes de la fertilité sont unanimes à affirmer qu’il ne faut pas attendre : plus on avance en âge, plus les problèmes d’infertilité surviennent. La fertilité est donc bien liée à l’âge de la femme.

Le taux de reproduction chez l’être humain n’est pas très élevé. Les chances d’être enceinte suite à un rapport sexuel pratiqué durant la période d’ovulation de la femme ne sont que de 25%.

Environ 1 couple sur 6 en âge de procréer sera concerné par un problème de stérilité. Des données qui concernent les femmes de moins de 35 ans, âge à partir duquel la capacité reproductive diminue. Après 40 ans elle baisse et le taux de réussite n’est plus que de 10%.

La stérilité est l’incapacité pour un individu ou un couple de concevoir naturellement un enfant.

L’infertilité, quant à elle, est une inaptitude à concevoir et à engendrer une descendance après 1 année de rapports sexuels réguliers.

Aujourd’hui, le mot infertilité est préféré à celui de stérilité, même s’ils n’ont pas exactement la même signification.

Si les infertilités féminines sont considérées comme étant les plus importantes, les infertilités masculines sont aussi courantes.

Par ailleurs, il existe aussi des infertilités mixtes dites de couple qui restent souvent inexpliquées. Avant de poser un diagnostic d’infertilité, il est donc important de prendre en compte l’environnement du couple souffrant d’infertilité et déterminer qui de l’homme ou la femme est en cause. La prise en charge sera alors différente selon qu’il s’agit de l’un ou l’autre. Une fois l’infertilité avérée, il est recommandé au couple de se renseigner auprès de son médecin qui les orientera vers un spécialiste de l’infertilité. Ce dernier fera pratiquer un certain nombre d’examens pour poser un diagnostic et orienter le couple vers le traitement de PMA le plus adapté.