Uro-oncologie :

Pour le diagnostic et le traitement des tumeurs, nous utilisons dans notre cabinet d´urologue une approche multidisciplinaire basée sur les dernières mises à jour des directives cliniques internationales.

Le diagnostic précoce du cancer urologique est fondamental pour sa guérison définitive. Pour votre diagnostic, nous recommandons :

Contrôles annuels : échographie et détermination des marqueurs tumoraux, le plus commun étant le PSA.

Les tumeurs les plus fréquentes dans l'ordre sont : la prostate, la vessie, les reins et les testicules.

Les signes révélateurs fondamentaux des tumeurs urologiques sont :
- Hématurie (sang dans les urines)
- Tumeur ou masse palpable dans les testicules ou l'abdomen
- Inconfort dans la miction (fréquence de picotement)
- Augmentation de PSA
- Histoire familiale et le tabagisme chronique.

Le diagnostic est effectué par échographie, urographie (IV), scanner, IRM, scintigraphie osseuse et biopsie sous contrôle échographique ou TDM ciblée.

Chirurgie Coelioscopique urologique

La chirurgie Coelioscopique urologique, considérée comme la troisième révolution en chirurgie après l’anesthésie et les antibiotiques, nous permet d'effectuer avec moins de morbidité et une plus grande précision presque toutes les interventions pratiquées en chirurgie ouverte.

Les avantages de la chirurgie Coelioscopique sont:
- Réduit la morbidité opératoire est la douleur
- Améliore la précision opératoire.
- Le séjour hospitalier est plus court
- Récupération rapide initiant vos activités quotidiennes en peu de temps.

La chirurgie Coelioscopique peut être utilisée dans les procédures suivantes:
- Néphrectomie radicale ou partielle
- Néphro-urétérectomie (Tractus urinaire Tm)
- Résection des kystes rénaux, et pyéloplastie
- Chirurgie rénale et urétérale de la lithiase rénale
- Chirurgie de l'incontinence urinaire chez la femme et prolapsus vaginal
- Lymphadénectomie pelvienne et rétropéritonéale
- Prostatectomie radicale
- Cystoprostatectomie radicale
- Surrénalectomie.

Certaines conditions du patient peuvent contre-indiquer ou entraver la chirurgie coelioscopique, tels que l'emphysème pulmonaire obstructif chronique et sévère, les chirurgies antérieures et l'obésité morbide entre autres.